Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 09:37

à Anet...

samedi 29 mai 2010,
grande fête renaissance célébrant le retour 
de Diane de Poitiers en son tombeau du Château d'Anet.

Diane de Poitiers, fascinante icône de la Renaissance, 
est de retour après 213 ans d' exil en son château d' Anet, 
joyau d' architecture conçu pour elle par Philibert de l' Orme.

Femme d' affaires et femme politique, sportive et hygiéniste,  
la favorite du roi Henri II est aussi une mécène 
des plus grands savants et artistes de son temps. 
Elle incarne un symbole féminin d' une extraordinaire modernité 
au coeur du XVI siècle.

Diane meurt en 1566, probablement en raison de son ingestion quotidienne 
d' une solution d' or potable censée préserver sa jeunesse. 

En 2008, une équipe de chercheurs exhume ses ossements présumés,  
jetés dans une fosse commune sous la révolution, 
et les authentifie dès l' année suivante.

Le samedi 29 mai 2010, le retour de Diane de Poitiers
en sa demeure sera mémorable. 

En son honneur, une journée de festivités est organisée  
à travers la ville d' Anet et dans le parc du château, 
animée par près de 500 artistes et figurants
réunis pour cette grande fête populaire. 

Un moment historique rytmé de nombreux spectacles,  
animations et présentations dans le parc du château qui 
vous replongera pour quelques heures 
à l' époque brillante de la Renaissance !

Cliquez ici, pour le programme en détail...

(extrait du site du Château d'Anet)

20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 19:31

Extrait du site de l'Office de Tourisme et des Amis d'Anet :

diane_de_poitiers.jpgEn 1565,  Diane qui réside en son château d’ANET depuis la mort de son amant le Roi Henri II songe à son tour à la mort. Elle dicte son testament. C’est Louise sa seconde fille qui héritera du château. Elle commande à l’architecte Claude de FOUCQUE la construction d’une chapelle funéraire, à côté mais en dehors, de sa belle demeure. Elle meurt l’année suivante (Avril 1566), elle a 65 ans. Son sépulcre est à peine commencé, on l’inhume dans l’Eglise paroissiale où elle reposera onze ans.
C’est son petit fils Charles II de Lorraine duc d’Aumale qui fait consacrer la chapelle et procéde à l’inhumation solennelle de sa Grand-mère (1577). Elle reposera en paix en compagnie de deux de ses petites fille jusqu’à la fin de la révolution française.C’est également Charles II de Lorraine qui obtient de Henri III l’érection de la seigneurie en principauté.
Pendant les années révolutionnaires, le Duc de PENTHIEVRE, petit fils de Louis XIV et de Madame de MONTESPAN, n’est pas inquiété en raison de ses immenses bienfaits et du prestige de ses vertus. Décédé en 1793 il est le dernier seigneur d’ANET.
Cinq semaines après le décès de PENTHIEVRE le château est mis sous séquestre et laissé à l’abandon. L’année suivante la Société populaire force les portes de la chapelle funéraire et en prend possession pour y tenir ses séances ainsi que les audiences du Tribunal de Paix et, enfin, loger la garde nationale.
Le 18 juin 1795 deux commissaires de la Sûreté générale de Dreux investissent la chapelle à la tête d’une troupe de sans-culotte. La dépouille embaumée de la dame d’Anet est alors exhumée, parfaitement intacte dans ses habits d’apparat, et avec elle celles de deux de ses petits-enfants morts en bas âge.
A l’air libre, les corps noircissent et se décomposent rapidement. Jetés dans une charrette, ils sont déversés dans une fosse commune aménagée dans le cimetière municipal. Brutalement manipulés les riches atours de Diane partent en poussière, sa chevelure et ses tresses, qui se détachent de son crâne, sont partagées entre les témoins présents. Le cercueil de plomb est fondu pour confectionner des « balles patriotes » ; quant au cénotaphe, il sera vendu à un paysan comme abreuvoir.
Alexandre LENOIR administrateur du Musée des Monuments français qui avait sauvé de nombreux chefs d’œuvre sur tout le territoire pendant la révolution et, notamment, lors d’un précédent séjour à ANET, le retable de l’autel et le sarcophage de marbre noir utilisé à Rouvres, comme auge aux cochons, accompagne l’Empereur Napoléon Ier dans une visite à ANET et à IVRY. Il obtient son accord pour le sauvetage de la porte aux trois ordres du bâtiment central, la fontaine de Diane aux Cerfs, la Nymphe et les Victoires du Portail.
L’exploration archéologique et l’étude ostéo-archéologique.
Le 24 mai 2008, sous la direction du docteur Philippe Charlier, du service de médecine légale à l’Hôpital universitaire Raymond Poincaré de Garches, chercheur associé au CNRS, débutent les fouilles sous le monument funéraire érigé en 1884 par l’Association des Amis d’Anet à l’emplacement de la fosse, à la mémoire de « la bienfaitrice d’Anet ».
Après identification des limites de la cavité de 1795 par rapport aux sépultures antérieures et postérieures voisines, deux squelettes d’enfants sont mis au jour ainsi que, épars, les ossements séniles présumés de Diane de Poitiers. S’ensuit alors, au Pavillon Vésale de l’Hôpital universitaire de Garches, une série de tests : détermination anthropologique du sexe, de l’âge au décès, études paléopathologique, génétique (professeur Ludes, Strasbourg), olfactive, radiologique, toxicologique (docteur Poupon, Paris), superposition des restes crâniens au dernier portrait de Diane réalisé par François Clouet et, enfin, datation au radiocarbone 14C. Ces tests mettent notamment en évidence, d’une part, l’une des deux fractures de la jambe subies par la favorite à l’occasion de chutes de cheval (mais la deuxième jambe est manquante) et, d’autre part, le taux d’or supérieur à 250 fois la normale présent dans le jus de putréfaction en surface des os. Ce constat atteste d’un traitement au long cours à base de sels « d’or potable » qu’elle s’administrait comme élixir de jouvence. Cette analyse sera confirmée par l’examen comparatif
 Diane-de-Poitiers_medium.jpgd’une mèche de cheveux de Diane appartenant à M. de Yturbe. La prise de cette potion d’inspiration alchimique aurait conféré à celle-ci cette grâce surnaturelle et cette blancheur extrême de teint.  Mais en même temps, elle l’empoisonne, lui causant de l’insuffisance rénale, faisant tomber ses dents et rendant cassants ses cheveux.
L’ensemble des éléments fournis par l’étude conduite par le docteur Charlier authentifie ces restes comme étant ceux de la « grande-sénéchale ».
L’idée d’un retour triomphal des restes de Diane de Poitiers.
Fort de ces résultats obtenus par l’équipe de recherche et avec les encouragements de M. Olivier Marleix, Conseiller Général Maire d’Anet, Monsieur Jean de Yturbe, l’actuel propriétaire du château se saisit de cette occasion pour organiser une journée de festivités en l’honneur du retour de la châtelaine d ’Anet en sa demeure.

Les festivités sont pour le samedi 29 Mai 2010 !!! Voir le site dédié ICI

 


31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 23:00

Nous avons beaucoup de compliments concernant Garenn'Arts et voici cette "cerise sur le gâteau"...ce pourquoi nous oeuvrons depuis mars 2006 !!!

Ci-dessous, le mail que nous recevons ce jour de la Délégation Régionale de la Fondation du Patrimoine, et que nous vous livrons en copie : 

 

"De : Délégation Haute-Normandie [mailto:delegation-haute-normandie@fondation-patrimoine.com]
Envoyé : mercredi 31 mars 2010 16:20

Objet : RE: lettre remerciement

 Bonjour Madame Guyader,

Monsieur Labelle était très content de la manifestation et admiratif du travail réalisé. J’ai eu de très bons échos en retour de votre manifestation, et j’espère que vous aussi, êtes satisfaite de l’exposition organisée. 

 Concernant la participation de la Fondation du Patrimoine en faveur de l’église :

 -         nous avons déjà reversé à la commune le montant des dons collectés soit 3 920 € - 3% = 3 802,40 €

-         nous attendons les fonds du Siège de la Fondation pour procéder au versement des 15 000 € attribués à l’église de Garennes, mais cela ne saurait tarder.

 Pensez-vous que nous allons instruire un nouveau dossier pour l’église ? Il faudrait que nous le sachions rapidement car les crédits fondent comme neige au soleil et seront vite dépensés avant la fin de l’année !

 Vous aviez également évoqué la restauration d’un lavoir il y a quelques temps… avez-vous des nouvelles à m’apporter ?

 Bonne continuation et à très bientôt,

Delphine BUTELET.- Chargée de mission 

Fondation du Patrimoine - Délégation Régionale Haute-Normandie C/o CRCI - 9 rue Robert Schuman - 76000 Rouen Tél : 02 35 88 43 14 Fax: 02 35 88 06 52 Email: delegation-haute-normandie@fondation-patrimoine.com Fondation reconnue d'utilité publique - loi du 2 juillet 1996 - Siren 413 812 827"


Merci !!

Ceci est une jolie récompense, le fruit du travail de tous les membres de Garennes Patrimoine !! Merci à eux, à tous les adhérents, aux donateurs de la souscription, à toutes les personnes qui nous apportent leur aide lors de l'organisation des animations et manifestations.. à ceux qui nous soutiennent...

Il y a encore plein de jolies choses à faire pour le patrimoine de notre commune !! Prochainement la restauration du lavoir de la rue Marie Curie va commencer... probablement avant l'été !!

Plein d'autres projets sous le coude... Venez nous rejoindre !!

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 17:10
En présence de Mr Guy Lefrand, député de notre circonscription, de Mr Edouard Labelle, Délégué Régional de la Fondation du Patrimoine, Mr Douard, Maire de Garennes, et Henryk Dykas ont ouvert l'exposition, samedi vers 11h30, après avoir découvert le stand de chacun de nos exposants... A 14h, la salle était ouverte au public...
(d'autres diaporamas sont en cours de préparation..)
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 09:34

Lu sur le blog Patrimoine en Blog :

Quel avenir pour Saint Jacques d’Abbeville ?

Posted: 15 Mar 2010 02:00 AM PDT

EGLISES EN PERIL Une lectrice du blog m’avait signalé le 26 février 2010 : « il y a à Abbeville une église en grand danger l’église St Jacques style néo-gothique. La décision doit être prise dans quelques jours pourtant cette très belle église pourrait être restaurée. L’abattre couterait aussi cher que la restaurer. Je voulais [...]

Lire la suite en cliquant sur le titre de l'article
sur  Patrimoine en Blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 22:22
GARENN’ARTS-Salon/Exposition dédié à l’Artisanat d’Art et la Création..
Trop tard !!! C'était hier !!! 
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 10:27
local h-normandie evreuxOn parlera de Garennes Patrimoine et GARENN'ARTS
sur FRANCE BLEU 
dimanche matin, vers 9h45, en direct !!
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 00:35
Le compte-rendu de l'Assemblée Générale est disponible en cliquant ICI

Nous tiendrons la première réunion de l'exercice LUNDI prochain, 1er FEVRIER, à 17h00 à la Maison Duflot, 8, rue Anatole France, et vous êtes invités à y assister.

Différents sujets y seront abordés selon l'ordre du jour suivant :  
  1. -Bilan sur les activités et en cours de l’association (pour les nouveaux arrivants), projets.
  2. -Mise en place d’un planning de réunions pour l’année
  3. -Point  des adhésions  (2009 et nouvel exercice)
  4. -Point trésorerie : dépenses, recettes et prévisions
  5. -Souscription Travaux Eglise
  6. -Chantier lavoirs
  7. -Expo 14 et 15 mars 2009  13 et 14 MARS 2010 !!!
  8. -Questions diverses, Suggestions, propositions...
Nous avons particulièrement besoin de renfort pour préparer l'exposition. Venez nous rejoindre !!


24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 20:09
pour une nouvelle année..
C'était vendredi soir AGA-GP-2010-01-22-comm.jpg...

Une bonne vingtaine de personnes (sur 49 adhérents) étaient présents à l'Assemblée Générale Annuelle, qui s'est terminée autour de la galette et d'un verre de cidre.

Le compte-rendu sera communiqué dans les prochains jours et parviendra aux adhérents en même temps que l'appel de cotisation dont le montant a été fixé au cours de cette assemblée générale à 12 euros pour l'année.

Les personnes souhaitant adhérer pourront trouver le bulletin à compléter et nous retourner accompagné du règlement, dans la colonne de gauche, chapitre "La Vie de l'association"


6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 09:59
Garennes Patrimoine est maintenant sur Facebook !!!

Une solution pour nous faire connaitre un peu plus...

Présentation

  • : Le blog de Garennes Patrimoine
  • : Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de Garennes sur Eure (27780)
  • Contact

A voir, à lire, à consulter..

Les vitraux de l'église de Garennes
dans  HISTOIRES D'OBJETS Regards croisés sur le patrimoine de l'Eure
(cliquer sur l'image)
Un aperçu...
_____________
Nous avons acheté cet ouvrage et il est disponible en prêt. Si vous êtes adhérent, demandez-le !!

Avez-vous laissé votre commentaire ?